« la lettre d’amour c’est l’impossibilite d’en Realiser 1 livre; je ne pourrais gui?re ecrire des livres, j’ecris des lettres d’amour; » Salvatore Spada Higelin a publie les lettres d’amour ecrites pendant la guerre d’Algerie et a lui rendues par l’aimee, bien des annees apres; mes lettres d’amour de 20 annees, (meme epoque, l’Algerie 1962) rendues aussi avec l’aimee, je les ai enterrees; quel reste le destin des lettres d’amour ?

« la lettre d’amour c’est l’impossibilite d’en Realiser 1 livre; je ne pourrais gui?re ecrire des livres, j’ecris des lettres d’amour; » Salvatore Spada Higelin a publie les lettres d’amour ecrites pendant la guerre d’Algerie et a lui rendues par l’aimee, bien des annees apres; mes lettres d’amour de 20 annees, (meme epoque, l’Algerie 1962) rendues aussi avec l’aimee, je les ai enterrees; quel reste le destin des lettres d’amour ?

les lettres d’amour de l’epousee, encore petit fille, seront conservees i  la maison, dans une simple mallette en osier, pour la famille; 2 des lettres ont trouve place dans L’Eternite de la seconde Bleu Giotto d’autres lettres d’amour et d’amitie amoureuse sont devenues pages d’la jupe de correspondance d’ Aidee Bernard ; mon testament amoureux, Dans le sillage de Baikala reste devenu le livre-sillage realise par Aidee Bernard

En 2015, Catherine Millot essaie, en publiant La logique et l’amour, de relancer le projet de Lacan d’effectuer de la psychanalyse le lieu de l’invention d’un nouvel art d’aimer courtois qui depasse l’« absence de rapport sexuel », jusqu’au point ou « le r apport sexuel cesse de ne pas s’ecrire ».

J’ai decide de relancer ce autre art d’aimer courtois que je pratique depuis si un certain temps.

Speciale dedicace aux courtoises amoureuses et aux amoureux courtois

A 75 ans, mon education a l’amour n’etant forcement pas achevee, grace a 2 jeunes filles, pas vierges trop, pratiquees a 30 ans de difference, j’ai decide de renoncer a Notre femme-objet sexuel etale sur les cloisons, dans les magazines, i  propos des ecrans, impraticable au lit et dans la vie, de renoncer a la femme tout court et en long, avec ses paradoxes lunatiques, sa jouissance inaccessible comme la revelation m’en fut faite sur le divan d’ou je contemplais L’origine du monde, ?uvre bien cachee avec son possesseur.

Je ne suis jamais alle au Festival de Cannes 2012, dedie a Marilyn pour nos 50 annees de sa propre disparition. Les stars ne me fascinent plus depuis un certain temps.

A mon retour d’Algerie en 1964, torture via nos crimes de l’armee francaise commences le 8 mai 1945 au milieu des massacres de Setif et Guelma, plusieurs milliers de morts, je me suis confie a Lacan. Psychanalyse tres speciale puisque Jacques s’enticha de moi, m’incita a demissionner de l’armee (pratiquant la desobeissance civile, je n’ai pas participe au 70° anniversaire d’une capitulation nazie, le 8 mai 2015).

Cela m’a donne une lettre inedite de celui que Marilyn appelait Daddy. Cela ne m’a jamais dit De quelle fai§on il se l’etait procuree ni pourquoi il la donnait. J’avais la reponse a ma question : quel type d’homme aurait pu satisfaire Marilyn ?

TON HOMME, MARILYN

Je sais, che?re Marilyn, que tu m’as re?ve? toute petite en pe?re et effectivement tu aurais pu etre ma fille. J’habite du 1 er fe?vrier 1901, toi, du 1 er juin 1926. 25 annees d’e?cart : je ne pouvais etre ton homme.

Dans Les Misfits , sce?nario d’Arthur (11 ans De surcroit que toi, le mari qui aurait pu etre ton homme), re?alise? avec John, tu es Roslyn Taber et moi, Gay Langland. Tu n’aimais pas sa Roslyn.

Pourtant, il t’avait fera un excellent cadeau. Roslyn, c’est toi, ton enfance complexe, ta relation ne?vrotique a? ta me?re, faite d’intimite? et de rejet, tes angoisses, ta solitude, ton sentiment d’abandon, ton regard e?merveille? sur un chacun des enfants et des animaux. Candeur radieuse qui se transforme en me?fiance de?s que nous t’approchons et tombons amoureux de toi.

Arthur avait un cliche? dans la tete : L’homme et la femme sont des etres inconciliables. Tous deux veulent la liberte?, mais ne l’entendent pas de la meme maniere. La femme dit : Tout reste sacre?. Cela ne va falloir gui?re faire de mal a? une mouche. L’homme re?pond : il faut la liberte? a? tout tarifs. S’il va falloir tuer Afin de l’obtenir, je tuerai. Le conflit reste insoluble.

Ta capacite? d’e?merveillement, ta beaute? e?blouissante irradient. L’ensemble des trois, Guido, moi et Perce nous tombons amoureux, amis en compe?tition. Tu nous de?sarmes avec tes questions, tes jugements, ta vulne?rabilite? sauf Guido. Tu ne sais gui?re trop si tu dois faire confiance ou revenir a? ta solitude. Tu as peur d’etre de?cue tant ton de?sir de fusion reste fort. Mais en fin de compte, tu envisages votre enfant avec moi, votre enfant courageux de?s le de?but . Mon amour-propre, facile a? blesser, tu m’as fera comprendre qu’il reste facile a? maitriser. Il me suffit d’accepter la part de fe?minin en moi.

Correctement que fatigue? par mon combat avec l’e?talon que j’entrave puis libe?re, je veux te faire en certains traits le portrait de ton homme. Il aura deux anne?es De surcroi®t que toi. Il aura de la bouteille parce qu’il aura souffert. Cela aura des valeurs : respect, fide?lite?. Il va etre capable de t’e?couter des heures en tete-a?-tete ou au te?le?phone, a? n’importe quelle heure, sans remarques, sans jugement, sans chercher a? apaiser tes angoisses. L’e?panchement te fera remplacer d’humeur. Tu t’aimeras quelque peu, un court moment, parce que tu te sentiras aime?e pour ce que tu es, prise en compte dans tes reves et tes projets. Il est a? tes cote?s, guerrier avec toi. Il favorisera ton de?sir d’etre a? la fois e?toile et actrice, tournant a? Hollywood, jouant a? New York. Il participera au tourbillon de l’adulation, gardant J’ai tete froide, e?vitant des pie?ges des paillettes : l’alcool, le sexe, la drogue. Il sera vigilant, controlant ton usage de pilules de chacune des couleurs pour l’ensemble de tes douleurs. Cela ne est gui?re jaloux. Essentiel. Parce que tu fais tourner nos tetes. Il sait que tu flirteras, baiseras ailleurs. Cela ne fera pas de scandale, ne cassera la gueule a? personne. S’il est moque?, charrie?, il saura renvoyer les minables affame?s en cordes, avec humour. Au moment oi? tu rentreras, il ne te fera pas la fete, ne t’abimera nullement le portrait. Te sachant frigide, il ne cherchera gui?re a? vous posse?der. Il saura que les rapports sexuels paraissent 2 solitudes jamais abolies, que des caresses infinies peuvent mieux que 2 jouissances effondre?es apporter 1 e?phe?me?re sentiment de ple?nitude. Si ton de?sir jaillit, il saura re?pondre a? ton insatiabilite? par la patience de l’amant ayant la maitrise de son de?sir. Si tu te retrouves au 7° ciel sans etre le miroir des fantasmes, centre?e sur tes e?mois, aussi il aura beaucoup fait son travail d’homme. Il saura que tu peux etre odieuse, en retard, provocatrice, de mauvaise foi, que tu le de?testes Afin de sa force. Cela n’aura pas d’exigence de retour d’amour. Il acceptera tes manquements a toutes les re?gles, a toutes les bonnes m?urs. Cela acceptera de te voir poser nue Afin de des photographes te saisissant dans l’infinie varie?te? de tes poses, de tes sourires. Irradie? par ton amour de la vie, il se sentira pleinement en vie a? morfler comme il morflera. Sans amertume. Sans ressentiment.

Il y a. Ne le cherche pas. Il est une e?vidence, non avec sa beaute?, sa richesse, son savoir, le pouvoir, sa cre?ativite?. Par son amour inconditionnel pour toi, Marilyn.

Les commentaires sont clos.