Edito 2012

Toucouleurs 2012, Rencontres en Mouvements !

Toucouleurs, depuis sa création, est porté telle une action culturelle inscrite sur la durée. Cette action circule, rassemble, mélange, mixe et agit pour modifier les représentations sociales des quartiers populaires, de ses habitants et entend ainsi transformer les rapports sociaux.

Les premières années d’implantation au Parc de la Mounède nous ont, certes permis de confirmer la pertinence de rassembler autour des Musiques du Monde mais elles nous ont également permis de mesurer les limites de mobilisation des habitants des quartiers.
Ces dernières années d’installation au cœur des Jardins de la Faourette, nous ont permis d’une part de démontrer que le croisement des publics est possible mais elles nous ont également confronté à nos limites face à l’ampleur de la dégradation sociale sur ces territoires.

Pour autant, porter une action culturelle sur la durée qui ne donne à voir que sur un temps limité, réduit forcément sa lisibilité à un évènement spectaculaire « coup de projo’ ». Rajouter à cela la ségrégation urbaine et la relégation sociale qui génèrent de plus en plus de souffrance et donc de violences, nous constatons que la vie de Toucouleurs est loin d’être un long fleuve tranquille. Les évènements dramatiques de 2011, que nous avons largement dénoncés, en vain, mettent en exergue les effets dévastateurs des traitements médiatiques et politiques de ces territoires. Cela nous amènent aujourd’hui, non pas à lâcher l’affaire mais à nous repositionner de manière différente pour continuer d’agir et de porter la situation des quartiers populaires au-devant de la scène du débat politique.

Alors oui, contre toutes attentes, Toucouleurs n’est pas mort ! Le festival revient, en mouvement, afin de poursuivre sa démarche atypique d’agir pour la diversité, la valorisation et la convergence des forces vives des territoires au travers de l’engagement citoyen et de la pluralité artistique et culturelle.
L’enjeu de cette 13ème édition est de transformer un festival en une action itinérante construite au travers de différentes escales culturelles, politiques et sociales. Chaque escale propose un spectacle pour découvrir et/ou se divertir ; des ateliers artistiques pour s’initier et un débat, exposition, film… pour réfléchir et approfondir. Les escales réparties sur toute l’année renforcent des alliances avec différents lieux et acteurs culturels. Elles confirment notre engagement dans l’organisation d’ "Initiative Quartiers Populaires" en offrant des espaces de paroles citoyennes à investir et proposent des pratiques artistiques en direction des jeunes publics, gages de notre volonté de garder un lien fort avec les quartiers. C’est le pari et tout l’enjeu de cette nouvelle édition.

« La poule picore en fonction de la grosseur de son gosier »


Réalisation : Spip par Octavo